La Moule perlière, joyau du Parc Livradois-Forez

La population de moules perlières de l’Ance du Nord est l’une des plus importantes d’Auvergne et sans doute de France, dont les effectifs sont estimés à 100 000.

De son nom scientifique Margaritifera, qui signifie « productrice de perles », la Moule perlière est une adepte des ruisseaux à truites avec une eau rapide, fraîche, transparente et très bien oxygénée. Elle fait partie des espèces dites « parapluie » : là où elle se reproduit, la qualité de l’eau est tellement parfaite que le plus exigeant des poissons pourrait aussi y vivre.

En France, les effectifs de Moule perlière ont diminué de plus de 99 % par rapport aux données historiques. L’espèce est aujourd’hui classée « en danger critique d’extinction » en Europe par l’Union Internationale de la Conservation de la Nature.

Avec près de 6 500 individus de Moule perlière (G. Cochet, 2001), la population de l’Ance du Nord est l’une des plus importantes d’Auvergne et sans doute de France, dont les effectifs sont estimés à 100 000.

En outre, elle est l’une des rares où la présence de jeunes individus est avérée.

Sur le territoire du Parc Livradois-Forez, cette espèce est également présente sur l’Arzon et sur la Dolore mais en plus faible effectif.

Ces trois cours d’eau et leurs affluents nécessitent donc une attention toute particulière et sont en partie classés Natura 2000.

Fort de son expérience d’animation de 8 sites Natura 2000 sur son territoire, le Parc Livradois-Forez est chargé de la gestion des « Rivières à moules perlières de l’Ance du Nord et de l’Arzon » depuis fin 2017, en concertation avec l’ensemble des acteurs concernés.

L’une des priorités d’actions est la réalisation d’un état des lieux des populations de Moule perlière et la recherche des causes locales de leur régression, afin de proposer des mesures de gestion à mettre en œuvre pour assurer leur pérennité.

Le Parc conduira un travail de communication auprès des acteurs locaux, à commencer par la mise en œuvre d’un projet pédagogique auprès d’un public scolaire, qui aboutira à la réalisation d’un film d’animation sur l’espèce.

Le saviez-vous ?

Moins d’une Moule perlière sur 1 000 est porteuse d’une perle. A l’échelle nationale, le ramassage pour les perles est la principale cause de la disparition de cette espèce, auxquelles sont venues s’ajouter la destruction physique de son habitat (construction de barrages, recalibrage et canalisation des cours d’eau…), puis l’eutrophisation et le colmatage (nitrates et phosphates d’origine agricole et domestique, labourage trop proche des rives, bétail dans le cours d’eau…).

La Moule perlière est protégée depuis 1992, son ramassage, son transport et sa destruction sont interdits.

Contact : Emilie ARDOUIN 04 73 95 57 57
e.ardouin@parc-livradois-forez.org

Share

Une réflexion au sujet de « La Moule perlière, joyau du Parc Livradois-Forez »

  1. Ping : Les enfants de Sauvessanges réalisent un court-métrage intitulé "Ma vie de Moule perlière" - Parc naturel régional Livradois-Forez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.