Les Petites Terres

Les Petites Terres sont des outils numériques pédagogiques et interactifs créés dans le cadre d’un programme de sensibilisation et de vulgarisation destiné aux élus du Parc Livradois-Forez, visant à favoriser la prise en compte de la biodiversité et des réseaux écologiques dans les documents d’urbanisme et les projets d’aménagement.

Elles ont été co construites au fil de visites de terrain participatives et de découverte de la trame verte et bleue, réparties sur le territoire du Parc qui ont réuni près d’une centaine de personnes aux mois de juin et juillet derniers (à Saint-Victor-sur-Arlanc, Châteldon, Saint-Ferréol-des-Côtes, et Sauxillanges).

Cette démarche de sensibilisation s’adresse en priorité aux communautés de communes (élus et techniciens) et aux partenaires de l’Atelier d’urbanisme en Livradois-Forez, mais également aux prestataires qui interviennent sur le territoire du Parc.

Chaque secteur de territoire visité a été analysé comme une petite terre, composée de divers écosystèmes à prendre en compte dans les projets d’aménagement. Une Petite Terre intègre à la fois l’approche éco-paysagère de la trame verte et bleue, mais aussi l’approche espèces cibles ; elle permet donc de visualiser les habitats structurant les paysages, ainsi que les espaces et échelles de circulation des espèces.

loupeL’utilisation des Petites Terres est une invitation à une découverte ludique (depuis un site web) par la manipulation des déplacements dans le paysage, à 360 °, telle une chasse aux trésors et aux indices que les composants cachent ou révèlent.

Chacun de ces indices peut ensuite être téléchargé, imprimé ou partagé sur les réseaux sociaux.

methodo

Pour aller plus loin et rendre encore plus pratique la prise en compte de la Trame Verte et Bleue dans les documents d’urbanisme et les projets d’aménagement, un atelier participatif intercommunal est proposé aux élus et techniciens des Communautés de communes du Pays d’Ambert et du Haut-Livradois, le 18 octobre 2016, de 17h à 19h, à Ambert.

Le but est de :

  • réfléchir au maintien et à la restauration des continuités écologiques à partir d’exemples concrets de la plaine d’Ambert et du Haut-Livradois (aménagement de la ZAC des Barthes, et restauration de zones humides boisées à Saint-Eloy-la-Glacière).
  • imaginer sur le territoire des deux communautés de communes, des orientations pour la prise en compte des continuités écologiques.

Photographe :

photographe

 

 

 

 

 

 

Partenaires financiers :

Partenaires techniques :

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.