Plan d’accès aux soins

Le plan d’accès aux soins présentés aux professionnels de santé de l’arrondissement de Thiers le 13 septembre 2018. Quelques jours avant l’annonce du Plan Santé par le Président de la République, les professionnels de santé de l’arrondissement de Thiers étaient réunis en présence de l’ARS et de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie.

Le plan d’accès aux soins s’inscrit dans la continuité des différentes Pactes Territoires Santé et la stratégie nationale de Santé. Elaboré pour une durée de 5 ans (2017-2022), il consacre une nouvelle priorité, visant en soutenir des initiatives innovantes au niveau local !

Les faits marquants présentés par l’ARS – Délégation départementale du Puy-de-Dôme :

4 priorités sont inscrites dans la feuille de route :

  • Priorité 1 – Renforcer l’offre de soins dans les territoires au service des patients: une présence médicale accrue, qui précise les incitations pour la présence médicale
  • Priorité 2 – Mettre en œuvre la révolution numérique en santé pour abolir les distances, en développant notamment la télé-médecine dans toutes ses dimensions
  • Priorité 3 – Favoriser une meilleure organisation des professions de santé pour assurer une présence soignante pérenne et continue (maisons de santé pluri-professionnelles, centres de santé, accès aux soins non programmés, …)
  • Priorité 4 – Une nouvelle méthode: faire confiance aux acteurs de territoires pour construire des projets et innover, notamment dans le cadre des projets régionaux de santé et des contrats territoriaux de santé

A cette occasion, le zonage de médecine générale publié le 1er mai 2018 a été présenté. Le zonage découle d’une méthode nationale visant à calculer l’indicateur Potentiel d’Accessibilité Localisée (APL) sur des territoires de santé correspondants aux bassins de vie sens INSEE, contrairement aux précédents. L’arrondissement de Thiers est ainsi divisé en 3 zones, Thiers, Puy-Guillaume et la montagne thiernoise sont en zone d’intervention prioritaire, le bassin de Courpière en zone d’action complémentaire et le bassin de Lezoux en zone de vigilance. Ce zonage précise des niveaux d’incitations différenciés pour les médecins généralistes, et notamment pour les aides de la CPAM.

La définition d’un zonage adapté aux autres spécialités en tension (ophtalmologistes, gynécologues, dermatologues, pédiatres…) ainsi que pour les orthophonistes, MK, IDE et sages-femmes est en cours d’élaboration.

La CPAM a présenté à son tour les nouvelles mesures qui s’inscrivent dans le cadre de la nouvelle convention Améli, et portant attention notamment aux équipes organisées avec l’Accord Conventionnel Interprofessionnels, qui découle des nouveaux modes de rémunérations et du règlement arbitral.

Cette action s’inscrit dans le cadre du Contrat Local de Santé, dont le Pays est pilote sur l’offre de soins de 1er recours. Dans le cadre de la feuille de route validée en 2016, le Pays accompagne les professionnels de santé dans leur structuration et leur organisation collective.

A ce jour, 2 maisons de santé pluridisciplinaires sont en activité (Joze et Cunlhat-Courpière-Augerolles en multi-sites), une équipe de soin primaire est en cours de validation (Chabreloche) et deux projets de santé sont en cours d’écriture (Puy-Guillaume et Lezoux).

Plus d’infos auprès d’Emilie Grille
Chargée de mission santé 04 73 95 57 57 – e.grille@parc-livradois-forez.org

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.