Des produits bio et locaux dans la restauration collective !

Les cuisiniers de la restauration collective des territoires du Pays de Courpière, du Haut Livradois et du Pays d’Olliergues ont bénéficié de deux journées de formation à l’utilisation de produits bio et locaux, dans le cadre de l’appel à projets régional « Territoires bio exemplaires ».

En 2015, les communautés de communes Pays de Courpière, Pays d’Olliergues et Haut-Livradois ont été retenues lors de l’appel à projets régional « Territoires bio exemplaires », en tant que « Territoires bio à encourager ».

Dans ce cadre, leur proposition d’accroître la production de produits bio locaux ainsi que leur consommation dans la restauration collective a été validée et soutenue financièrement.

C’est dans cet objectif que deux journées de formation ont eu lieu au Parc naturel régional Livradois-Forez les 3 et 10 mai derniers, animées par Bio 63 (association départementale pour l’agriculture biologique) et Corabio (coordination Rhône-Alpes de l’agriculture biologique).

9 personnes des territoires concernés (cuisiniers en écoles, EHPAD et village vacances), ont donc pu découvrir les avantages environnementaux, humains et sanitaires d’une alimentation à base de produits bio ; via une présentation en salle puis la visite du bioverger de Piocel (poules pondeuses et fruits bio) à Sauviat, chez M. Laurent BODINEAU.

Ils ont également pu appréhender différentes façons d’intégrer des produits bio dans leur fonctionnement quotidien. Un travail sur le coût matière a été réalisé pour que les budgets soient respectés.

Les stagiaires ont été très satisfaits de la formation et ont décidé d’augmenter leur utilisation de produits bio (et locaux lorsque c’est possible). Un accompagnement personnalisé sera réalisé à l’automne par l’association Bio 63 pour mesurer les éventuelles difficultés rencontrées dans leur démarche et tenter de trouver des solutions adaptées.

En fonction du budget et des attentes des stagiaires, d’autres formations seront mises en place pour accompagner les cuisiniers et gestionnaires : utilisation de la plateforme Agrilocal du Département du Puy de Dôme (formation prévue le 20 juin), atelier cuisine, etc…

Ces formations sont pour l’instant réservées aux territoires impliqués lors de l’appel à projet initial mais les deux nouvelles communautés de communes, Thiers Dore et Montagne et Ambert Livradois Forez, pourront à terme s’emparer du sujet afin d’étendre la démarche de sensibilisation à l’utilisation de produits bio et locaux à l’ensemble des établissements intéressés.

Pour aller plus loin : si vous vous posez des questions sur la conversion en agriculture biologique, vous pouvez vous documenter sur le site du pôle conversion bio Auvergne. Pour connaître les producteurs bio près de chez vous, consultez l’annuaire de l’Agence Bio.

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.