Projet Alimentaire Territorial (PAT)

Le Grand Clermont et le Parc Naturel Régional Livradois-Forez
élaborent leur Projet Alimentaire Territorial (PAT)


Le Grand Clermont et le Parc Naturel Régional Livradois-Forez sont lauréats de l’appel à projet du Programme National pour l’Alimentation et bénéficient à ce titre d’un soutien du Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt et l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) pour élaborer un Projet Alimentaire Territorial commun. L’Union européenne apporte également son soutien à ce projet à travers le programme LEADER sur PNR Livradois-Forez.

Un PAT qu’est-ce que c’est ?

Un Projet Alimentaire Territorial (PAT) est un ensemble d’initiatives locales qui sont coordonnées dans une stratégie globale à l’échelle du territoire. Un tel projet sert à travailler sur la re-territorialisation de l’alimentation, à structurer l’économie agro-alimentaire locale, à rapprocher les différents acteurs de la chaîne alimentaire du producteur au consommateur, en passant notamment par les transformateurs, les distributeurs ou encore les restaurateurs.

Un PAT sur le Grand Clermont et le PNR Livradois-Forez, pour quoi faire ?

Le PNR Livradois-Forez et le Grand Clermont vont chercher à améliorer le taux d’auto-approvisionnement du territoire et à offrir aux habitants les conditions d’une alimentation saine, de qualité, accessible à tous, issue de circuits de proximité et contribuant au développement d’une agriculture rémunératrice pour l’agriculteur et respectueuse de l’environnement. Ce projet devrait aussi permettre de travailler sur le lien entre les différentes parties du territoire, notamment entre les zones urbaines et rurales. Au cours de l’élaboration du PAT il s’agira de déterminer les limites du système alimentaire actuel, de construire une alternative crédible reposant sur des objectifs, une trajectoire pour les atteindre et un plan d’actions partagé par les acteurs du territoire mais aussi de partir de l’existant, de mettre en valeur et en cohérence les actions déjà menées, et d’en faire émerger de nouvelles

Comment allons-nous faire ?

L’objectif de la démarche est d’aboutir à un document présentant des actions concrètes sur lesquelles les acteurs sont prêts à s’engager. Il s’agira de mettre en réseau et en cohérence les nombreuses actions et acteurs déjà engagés sur le territoire mais aussi de faire émerger de nouveaux projets. La démarche d’élaboration du PAT se déroulera en trois temps.
Tout d’abord une étape de diagnostic et de prospective pour déterminer quelle est la situation actuelle du territoire, ses forces et faiblesses, les actions déjà existantes. Cette étape permettra aussi de définir un futur souhaitable pour le territoire, les besoins de consommation du territoire d’aujourd’hui et de demain pour en déduire les besoins en termes de production en prenant en compte des évolutions démographiques, de régime alimentaire, de système de production, les effets du changement climatique… Cette étape donnera lieu à :

  • Eté 2017: Travail documentaire et entretiens avec les acteurs du territoire
  • Octobre 2017: 1ère plénière avec les acteurs-clé du territoire
  • Octobre – Novembre 2017: Ateliers fermes grandes cultures et élevages

Ensuite, une étape de co-construction d’une trajectoire pour passer de la situation actuelle au futur souhaitable identifié. Elle se déroulera selon le calendrier suivant :

  • Novembre – Décembre 2017: Ateliers thématiques: foncier, production, transformation, distribution individuelle et collective, consommation (éducation, santé, accessibilité sociale)
  • Février 2018: 2nde plénière avec les acteurs-clés du territoire
    Enfin, une étape de formalisation d’un plan d’action et de modalités de gouvernance pour permettre une mise en oeuvre opérationnelle du projet.
  • Printemps 2018: 3ème plénière avec les acteurs-clés du territoire.

Le Grand Clermont est né dans les années 2000 de la volonté des élus de se bâtir un destin commun autour d’un bassin de vie de 420 000 habitants. Depuis 2014 il a le statut de PETR (Pôle d’Equilibre Territorial et Rural). Il regroupe 4 EPCI (établissement public de coopération intercommunale) : Clermont Auvergne Métropole, Riom Limagne et Volcans, Billom Communauté et Mond’Arverne Communauté. Il s’étend ainsi sur 106 communes et son territoire recoupe celui du PNR des Volcans d’Auvergne et du PNR Livradois-Forez. Le Grand Clermont est notamment en charge du SCOT (schéma de cohérence territoriale) et constitue une structure d’ingénierie de projets.
Le Parc Naturel Régional Livradois-Forez a été créé en 1986 à la suite d’une démarche engagée en 1981. Il s’étend sur 158 communes, du bassin de Thiers au plateau de la Chaise-Dieu en passant par le bassin d’Ambert. Sa création a été motivée par la volonté de réagir face au déclin démographique et économique de ce territoire. Ainsi, le développement économique et social du Livradois-Forez et la protection de l’environnement sont au coeur du projet du PNR. La qualité de son environnement et des patrimoines sont mis en avant comme des facteurs stratégiques de son développement à travers différents domaines d’action : biodiversité, urbanisme et aménagement, développement, valorisation des ressources locales (patrimoine, forêt…), éducation à l’environnement et au développement durable…

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.