Revoir le paysage le long de la voie ferrée

Stage pour la réouverture paysagère le long de la voie ferrée,  sur les portions  situées entre Courpière et Ambert ainsi qu’entre Arlanc et Sembadel.

Depuis 2016 le Parc est engagé dans l’élaboration d’un Plan de Paysage portant sur la vallée de la Dore et la route départementale 906, axe vitrine du territoire du Livradois-Forez. L’objectif principal de cette démarche est d’identifier les enjeux auxquels sont soumis les paysages et d’établir un programme d’action afin de lutter contre leur banalisation.

Du fait de la dynamique d’enfrichement, le besoin de ré-ouvrir des percées visuelles sur le patrimoine et les paysages de la vallée de la Dore est ressorti comme une action nécessaire à mener à court terme. La ligne ferroviaire du Livradois-Forez est particulièrement touchée par ce phénomène. En effet, d’une part elle est jalonnée d’ouvrages patrimoniaux ferroviaires (viaducs, ponts, murs de soutènement…) et d’autre part, la portion touristique de la ligne (Ambert-La Chaise-Dieu), exploitée l’été, offre de moins en moins de points de vue.

Dans cette optique, le Parc et le Syndicat Ferroviaire du Livradois-Forez se sont associés pour encadrer un stage sur cette thématique d’avril à octobre 2018. L’objectif est de mener des opérations pilotes de réouvertures paysagères le long de la voie ferrée, sur un périmètre d’étude retenu qui porte sur les portions de voie ferrée situées entre Courpière et Ambert ainsi qu’entre Arlanc et Sembadel. Les premiers mois sont consacrés à répertorier l’ensemble des sites à enjeux et identifier les parcelles boisées, ou enfrichées, concernées par de possibles réouvertures paysagères. Ensuite, viendra une phase plus opérationnelle, avec le lancement et le suivi des premières opérations de coupe ou d’éclaircissement. Le début du stage a permis d’identifier dès à présente une quinzaine d’ouvrages patrimoniaux majeurs à valoriser, et de réfléchir à des méthodes d’approches distinctes respectant l’identité des différents paysages que l’on retrouve le long de la voie ferrée.

Le Parc prendra également en compte, tout au long de la démarche, les avis et expertises de nombreux acteurs liés de près ou de loin à la mise en place des opérations : Départements, Contrats Territoriaux, CRPF, AGRIVAP, CFHF, etc.

Pour autant, avec le temps court de la mission (6 mois), trouver les propriétaires privés et les sensibiliser à la démarche pourra s’avérer complexe. Si vous êtes propriétaires, ou connaissez personnellement des propriétaires de parcelles boisées, et que vous êtes intéressés par cette démarche paysagère (comprises le long de la RD906 et de la voie ferrée), vous pouvez contacter les services du Parc.

 

 Rémi  SERANGE
Stagiaire Plan de Paysage
Parc naturel régional du Livradois-Forez
r.serange@parc-livradois-forez.org

Tel : 04.73.95.76.10

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.