A bicyclette ! Dans la vallée de la Dore

Pour développer l’usage du vélo dans la vallée de la Dore, le Parc lance un programme d’études et fait appel aux habitants.

L’usage du vélo recoupe plusieurs enjeux en Livradois-Forez, que ce soit au regard des objectifs de la Charte 2011-2026 du Parc ou du Schéma de cohérence territorial (SCoT) du Livradois-Forez porté par le syndicat mixte du Parc. Le territoire, rural à l’habitat peu dense, est essentiellement tourné vers le tout routier voiture, notamment dans la vallée de la Dore. L’aménagement de la RD 906 est aujourd’hui peu compatible avec la circulation des cyclistes.

Lauréat de l’appel à projets national intitulé « Vélo et territoires » du Ministère de la transition écologique et solidaire et de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), le syndicat mixte du Parc Livradois-Forez, soutenu par les communautés de communes Thiers Dore et Montagne et Ambert Livradois-Forez, vient d’engager une démarche visant à développer l’usage du vélo dans la vallée de la Dore.

Cette démarche comprend une phase de diagnostic, la définition d’un schéma directeur et la réalisation d’une étude pré-opérationnelle d’itinéraires cyclables dans la vallée de la Dore. Des animations sont également envisagées pour promouvoir la culture vélo, y compris pour les déplacements au quotidien dans la vallée. Ce premier travail sera conduit jusqu’à juin 2021.

L’objectif final est d’aboutir à une proposition d’itinéraire cyclable cohérent permettant les déplacements à vélo au quotidien et la découverte de la vallée de la Dore.

La démarche prend en compte les besoins et attentes des différents publics (salariés, jeunes, familles, inactifs, en insertion, visiteurs…) et identifiera les services à mettre en place pour développer l’usage du vélo (stationnements vélo, points de réparation vélo…). A cet effet, une enquête en ligne permet à toutes et tous de s’exprimer sur sa pratique actuelle du vélo ou sur les freins qui l’empêchent aujourd’hui de faire du vélo sur le territoire.

L’enquête en ligne est à retrouver sur le site du Parc : http://pnrlf.fr/velo

Le syndicat mixte du Parc Livradois-Forez souhaite aller plus loin dans la participation des habitants et acteurs locaux (associations, acteurs touristiques…). Pour poursuivre la réflexion, les personnes volontaires sont invitées, à la fin du questionnaire, à rejoindre le « Club Vélo ». Cette instance de concertation participera à la démarche dès la phase de diagnostic jusqu’aux propositions d’itinéraires et d’aménagements.

Votre avis nous intéresse ! N’hésitez pas à participer à l’enquête en ligne !

Le prestataire chargé d’accompagner le syndicat mixte du Parc dans cette démarche sera présent sur le territoire à plusieurs reprises durant le printemps 2020 pour rencontrer les habitants lors de manifestations. Les dates et lieux seront précisés ultérieurement.

2 réflexions sur « A bicyclette ! Dans la vallée de la Dore »

  1. Très bonne initiative.
    1) Pour déplacement domicile travail ou autre: créer une voie verte goudronnée la plus plate possible entre THIERS-ARLANC jouxtant la départementale 906 avec aménagements appropriés tout en évitant : la côte de Piboulet (créer une piste le long de la Dore passant par Sauviat), la côte entre la maison du Parc LF et Olliergues (créer une piste le long de la Dore) et la côte du Soldat à Ambert (liaison Cleurettes – Terre-Rouge existant) .
    2) Pour tourisme et loisirs : Poursuivre le chemin longeant la Dore entre la piscine d’Ambert et Puvic (St-Ferréol-des-Côtes) en direction des étangs .

  2. Cela fait très longtemps que nous utilisons les voies vertes lors de vacances dans différentes régions. En auvergne , nous sommes en retard, la véloroute 70 peine encore à être opérationnelle et la Viafluvia ne débouche pas encore sur la vallée du Rhône. Sinon, chez nous, Il serait très facile d’en organiser une de Dore l’église à Ambert via Marsac, avec une bretelle pour faire un crochet par Arlanc. Les chemins sont presque plats et nécessiteraient juste un aménagement et une signalétique. Et elle pourrait même aller de Dore l’église à Bonneval et Féline sans gros problème. Elus au boulot !

Répondre à PHILIPPE ROUSSEL Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement (UE 2016/679)du 27 avril 2016 relatif à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données), les personnes disposent d’un droit d’accès, de rectification et d'effacement des informations qui les concernent, d'un droit d'opposition pour des motifs légitimes, d'un droit à la limitation du traitement et d'un droit de réclamation auprès de la CNIL. Les informations personnelles que vous nous communiquez par l’envoi du formulaire ou par tout autre moyen sont strictement confidentielles et destinées au traitement de vos demandes par les agents du Parc. Elles ne seront transmises à aucun tiers. Vous avez la possibilité d’exercer vos droits par demande écrite accompagnée d’une pièce d’identité, à destination de la Maison du Parc.

Ce site est protégé par reCAPTCHA. Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.