Le Parc a trente ans, les Parcs bientôt 50…

Edito Paru dans « Auvergne, côté Soleil levant, Journal du parc Livradois-Forez » , juin 2016. A télécharger ici.

30_ans_logo_couleur_cL ’histoire est connue, les Parcs naturels régionaux sont nés au coeur des années soixante sous l’impulsion de la Délégation à l’Aménagement du Territoire et à l’Action Régionale (DATAR). On se souvient des rencontres de Lurs-en-Provence organisées en 1966 dans la propriété de Marius Péreaudeau (inventeur du Musée Richard-de-Bas à Ambert) qui furent sans doute le rendez-vous le plus étonnant et le plus imaginatif de l’histoire des Parcs. On y trouvait des sociologues, des architectes, des urbanistes, des techniciens, des ingénieurs, des hommes d’état, des agriculteurs, des forestiers, des comédiens, des artistes … Quelques mois plus tard, le 1er mars 1967, le général de Gaulle signait le décret instituant les Parcs avec pour objectifs de contrebalancer le déséquilibre entre Paris et la province, de renouveler l’aménagement urbain et éviter la seule logique de réserve touristique. Par 7 petits articles, ce décret a ouvert la possibilité de créer et d’inventer une nouvelle ingénierie au service de territoires ruraux exceptionnels et fragiles. En somme d’expérimenter une nouvelle liberté. Aujourd’hui, la France compte 51 Parcs naturels régionaux. À quelques mois près, l’anniversaire des 30 ans du Parc Livradois-Forez coïncide avec le cinquantenaire de cette décision marquante de 1967. Le Parc Livradois-Forez a pris naissance dans le grand mouvement de décentralisation initié en 1982 en s’affirmant au service des habitants et des collectivités comme outil d’expérimentation et de concertation, fondant sa stratégie sur la mobilisation des actrices et des acteurs, la mise en réseau et le développement économique de son territoire. Les témoignages recueillis dans ce journal montrent l’expérience, le savoir-faire, la volonté de concerter. Le label “Parc” offre une reconnaissance exceptionnelle de la qualité et de la beauté du territoire qui fonde les orientations d’un projet de développement partagé et harmonieux reliant les préoccupations économiques, sociales, culturelles et environnementales. Le Parc, c’est également des citoyennes et des citoyens en mouvement, une équipe d’élu(e)s, de techniciennes et techniciens qui oeuvrent ensemble à la construction du Livradois-Forez de demain.

Tony BERNARD,
Président du Parc naturel régional Livradois-Forez,
Maire de Châteldon.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement (UE 2016/679)du 27 avril 2016 relatif à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données), les personnes disposent d’un droit d’accès, de rectification et d'effacement des informations qui les concernent, d'un droit d'opposition pour des motifs légitimes, d'un droit à la limitation du traitement et d'un droit de réclamation auprès de la CNIL. Les informations personnelles que vous nous communiquez par l’envoi du formulaire ou par tout autre moyen sont strictement confidentielles et destinées au traitement de vos demandes par les agents du Parc. Elles ne seront transmises à aucun tiers. Vous avez la possibilité d’exercer vos droits par demande écrite accompagnée d’une pièce d’identité, à destination de la Maison du Parc.

Ce site est protégé par reCAPTCHA. Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.