Accueillir la biodiversité au Lac d’Aubusson

Le Contrat Vert et Bleu du Parc naturel régional Livradois-Forez bassin versant de la Dore permet la réalisation d’actions en faveur de la trame verte et bleue, et noire (continuités écologiques). En 2020, les premières actions ont été engagées et l’une d’entre elles, portée par la Communauté de communes Thiers Dore et Montagne s’inscrit dans un ensemble de démarches complémentaires visant à favoriser la biodiversité au Lac d’Aubusson, à Aubusson d’Auvergne.

La Communauté de communes Thiers Dore et Montagne est propriétaire et gestionnaire du Lac d’Aubusson, situé dans la zone Natura 2000 « Cavité minière de la Pause ». La collectivité s’oriente vers une meilleure prise en compte de la biodiversité sur ses parcelles qui représentent 76 hectares.

En 2019 déjà, une attention particulière était portée sur le Sonneur à ventre jaune, petit crapaud dont les populations sont en déclin en France. Les parcelles autour du lac d’Aubusson ont la particularité d’héberger une population relativement importante d’environ 50 individus. Comme tous les amphibiens, ce crapaud est intégralement protégé sur le territoire métropolitain. Consciente de sa responsabilité, la collectivité réalise depuis plusieurs années des aménagements en faveur de l’espèce en partenariat avec le lycée Nature et Forêt de Noirétable. Le dernier chantier en 2019 a permis la réalisation de 10 mares et « mardelles » dans une zone humide à l’aval du lac. Ces nouveaux habitats ont été colonisés la même année par plusieurs Sonneurs à ventre jaune.

La Cordulie à corps fin est une libellule rare et protégée qui vit et se reproduit au lac d’Aubusson. Elle fait partie des espèces patrimoniales dont il convient d’assurer la survie eu Europe. En 2020, dans le cadre du Contrat Vert et Bleu du Parc Livradois-Forez bassin versant de la Dore, grâce à un financement de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, un plan de gestion en faveur de cette espèce a été élaboré et rédigé. Un programme de 12 actions a ainsi été prévu pour les cinq années à venir, dont deux qui ont déjà été mises en œuvre (1), et d’autres qui sont programmées en 2021 (2) :

  1. Installation de perchoirs à libellules en rive gauche, face à la zone humide ; ouverture du milieu sur un linéaire de berges en rive droite.
  2. Reconversion d’une plantation d’épicéas en aulnaie sur la rive gauche ; fauche tardive du linéaire de berges ; réalisation d’habitats favorables sur la rive droite ; organisation de deux balades nature et patrimoine en été sur le thème des libellules.

2021, vers le déploiement d’un plan de gestion des espaces autour du lac d’Aubusson appartenant à la communauté de communes :

Dans le cadre des actions Natura 2000 coordonnées par le Parc naturel régional Livradois-Forez, un plan de gestion des espaces en faveur de la biodiversité autour du lac d’Aubusson est en cours d’élaboration. Ce travail, mené en concertation avec les Services Techniques du Lac, permettra de concilier au mieux l’entretien du site avec la préservation des espèces et des habitats naturels.

Et déjà des actions en faveur de 2 espèces de papillons, le Damier de la succise et le Cuivré des marais :

Le Damier de la succise et le Cuivré des marais font partie des insectes rares et protégés en France. Ils sont inféodés aux zones humides. Plusieurs individus des deux espèces ont été observés dans des prairies sur la rive gauche du lac. Afin de favoriser la ponte (déjà effective uniquement pour le Cuivré des marais) puis l’accomplissement total du cycle de développement de ces papillons, il convient de soustraire des zones de prairie à la fauche du début d’été. C’est pourquoi la collectivité envisage de mettre en défens 1 500 m2 d’une prairie proche du lac, qui seront entretenus tous les deux ans aux périodes favorables. Cette action permettrait en outre aux végétaux d’accomplir eux aussi l’intégralité de leur cycle de développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement (UE 2016/679)du 27 avril 2016 relatif à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données), les personnes disposent d’un droit d’accès, de rectification et d'effacement des informations qui les concernent, d'un droit d'opposition pour des motifs légitimes, d'un droit à la limitation du traitement et d'un droit de réclamation auprès de la CNIL. Les informations personnelles que vous nous communiquez par l’envoi du formulaire ou par tout autre moyen sont strictement confidentielles et destinées au traitement de vos demandes par les agents du Parc. Elles ne seront transmises à aucun tiers. Vous avez la possibilité d’exercer vos droits par demande écrite accompagnée d’une pièce d’identité, à destination de la Maison du Parc.

Ce site est protégé par reCAPTCHA. Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.