Consultation sur l’utilisation du réseau ferré en Livradois-Forez

Lauréat d’un appel à projet national, le Syndicat ferroviaire du Livradois-Forez consulte les habitants et acteurs du territoire à propos de l’utilisation du réseau ferré. 

Le Syndicat mixte ferroviaire du Livradois-Forez est propriétaire et gestionnaire d’environ 150 km de réseau ferroviaire (hors Réseau Ferré National) entre les départements du Puy-de-Dôme, de la Haute-Loire et de la Loire. Hébergé au Parc Livradois-Forez, c’est un syndicat mixte qui regroupe les communautés de communes Thiers Dore et Montagne et Ambert Livradois Forez, les communautés d’agglomération du Puy-en-Velay et Loire-Forez et la commune de Peschadoires.

Lauréat de l’appel à manifestation d’intérêt « Territoires de Nouvelles Mobilités Durables », proposé par l’ADEME, le Syndicat ferroviaire réfléchit à renforcer les services ferroviaires sur son réseau. Concrètement, il s’agit de réaliser une étude globale sur les potentiels de transports de marchandises et de voyageurs sur le réseau ferré, d’évaluer la performance de l’infrastructure (avec du matériel roulant adapté, léger et innovant) et d’en dégager les externalités positives pour le territoire. Cette étude, financée à 50% par l’ADEME et à 25% par Railcoop, a débuté en octobre 2020 et s’étale sur 12 mois.

Après avoir rencontré l’ensemble des collectivités membres du Syndicat ferroviaire en décembre dernier avec le bureau d’étude COPOMO, plusieurs acteurs du territoire sont consultés sur la vision de la mobilité ferroviaire (élus, citoyens, entreprises …). Les associations Carton Plein et Les Monts Qui Pétillent sont chargés de cette enquête qui s’étale jusqu’au printemps. Plusieurs outils de communication ont été réalisés :

  • Un livret de communication détaillant le projet (voir ci-dessous).
  • Un questionnaire en ligne (n’hésitez pas à participer)

Ces outils sont disponibles dans le lien suivant : http://reseau-ferre-livradois-forez-velay.fr/phase-de-consultation-du-projet-tenmod-hiver-2021/Un temps fort est prévu les 12 et 13 mars 2021 afin de synthétiser les besoins, les attentes, les rêves de tous les acteurs. Plus d’informations à venir concernant cet évènement.

3 réflexions sur « Consultation sur l’utilisation du réseau ferré en Livradois-Forez »

  1. Il serait bien sur de bon sens d’utiliser le plus largement possible cette infrastructure ferroviaire à priori récemment remise à niveau sur fonds publics. Le retour d’une liaison vers Le Puy par Darsac paraît utopique . Le retour à un lien avec le réseau SNCF à Pont de Dore semble plus réaliste, il permettrait une liaison vers Clermont et pour la jonction vers l’est au delà de Thiers pour rallier Saint Etienne et Lyon, il serait nécessaire de s’associer à l’action menée pour la remise en état et la réouverture du tronçon Thiers-Boën sur Lignon. Ces 2 actions s’inscrivent dans la même perspective de désenclavement de régions rurales par un mode de transport sur et à faible impact écologique. L’association de consommateurs INDECOSA-CGT agréée nationalement dont je suis membre du conseil d’administration soutient et soutiendra les projets allant dans ce sens.

  2. Bonsoir Bernard,
    Merci pour votre soutien. Le Syndicat mixte ferroviaire est composé de collectivités locales soucieuses de conserver et développer le réseau ferré. Cette étude mettra en lumière les atouts et faiblesses de cette infrastructure et permettra d’éclairer les collectivités quant à son utilisation future. Le corridor Nord est connecté aux bassins d’emplois Clermontois tandis que le corridor Sud s’ouvre vers les attractivités touristiques autour du Puy-en-Velay. Et vous avez raison, n’oublions pas également l’axe Clermont/Saint-Etienne/Lyon via Thiers.
    Bien amicalement,

    • La liaison vers La Chaise-Dieu est peut-être « exécutée » un peu rapidement par Bernard Filliat.
      Pendant plusieurs années nous nous sommes démenés pour sauvegarder cette voie ferrée (acquisition des parcelles, débroussaillages réguliers, maintien et amélioration de la desserte touristique entre la Loire, la H-L et le PdD, …).
      LCD est l’un des principaux pôles touristiques de HL, avec la ville du Puy proprement-dite. A terme, un train touristique faisant l’AR entre ces cités permettrait de « garder » 24 h de plus les touristes au Puy.
      Sans parler du trafic marchandises qui a été brutalement supprimé par la SNCF, il y a quelques années, ce qui a amené un transfert vers la route qui n’est pas sans problèmes, notamment du fait des poids lourds qui partent quotidiennement de nos scieries en direction de la papeterie de Tarascon (traversées des bourgs, encombrements dus à l’activité touristique estivale dans la vallée de l’Ardèche, conditions hivernales… sans oublier le bilan carbone !).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement (UE 2016/679)du 27 avril 2016 relatif à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données), les personnes disposent d’un droit d’accès, de rectification et d'effacement des informations qui les concernent, d'un droit d'opposition pour des motifs légitimes, d'un droit à la limitation du traitement et d'un droit de réclamation auprès de la CNIL. Les informations personnelles que vous nous communiquez par l’envoi du formulaire ou par tout autre moyen sont strictement confidentielles et destinées au traitement de vos demandes par les agents du Parc. Elles ne seront transmises à aucun tiers. Vous avez la possibilité d’exercer vos droits par demande écrite accompagnée d’une pièce d’identité, à destination de la Maison du Parc.

Ce site est protégé par reCAPTCHA. Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.